recettes moyen ageLes recettes de Moretum et de Coulindrum sont issues comme beaucoup de recette du moyen age du  : "Tractatus de modo preparandi et condiendi omnia cibaria", une œuvre anonyme en latin du XIIIe siècle qui contient environ 9 recettes.

Ce recueil est constitué de 5 chapitres :

  • boissons
  • viandes
  • poissons
  • mets délicats
  • légumes, œufs et sauces

Il apporte aussi des conseils en diététique.

Les moretum et coulindrum sont des vins qui ont connus leurs heures de gloire avant la découverte des épices importées d'orient.

En résumé la recette de ces vins consistait à :

  • Faire macérer les fruits plusieurs jours dans le vin rouge
  • Écraser les fruits puis filtrer
  • Ajouter du miel
  • Faire bouillir le breuvage
  • Filtrer à l'aide d'une étamine après complet refroidissement
  • Mettre en bouteille ou en fût

Il peut se faire avec plusieurs fruits différents (mûre, prune, cerise rouge, framboise, groseille, myrtille ...).

Le moretum tire son nom du latin "mortarium" (mortier) en raison de sa recette à base de fruits écrasés. Très prisé, jusqu'au XVe siècle c'était par exemple le vins des jours de fête chez des moines d'où l’appellation qu'on lui donne parfois de "vin des moines". Il fut ensuite supplanté par l'Hypocras vin à base d'épices quand celles-ci arrivèrent en quantité en Europe.

Appelée anciennement Ribes Reubrul, Castilles ou Coulindrons notre groseille actuelle elle a donné son nom au Coulindrum.

Les vins de fruits du moyen-age se consomment frais en apéritifs et en accompagnement de desserts.